la fête de la médiation

 

 

Fête de la Médiation à l’Institut Catholique de Paris, le 19 avril 2016, sur le thème « Ce qui se joue en Médiation »

o Du théâtre à la médiation : «Rejouer le conflit pour mieux le déjouer»
Des médiateurs ont, pendant le temps d’une saynète, joué le crescendo d’une altercation nourrie entre deux ex-époux de manière plus que réaliste. Il était proposé aux participants d’interrompre la scène au moment opportun pour tenter de mettre fin au conflit.
Déborah CIVELLO a évoqué une intéressante expérience italienne, dite du théâtre Forum.
Il s’agit de mettre en scène, par des jeux de rôle, les personnes concernées par un litige: une prise de conscience se fait jour. Cette expérience a été réalisée en particulier dans des écoles pour des conflits entre élèves, en milieu carcéral pour pallier la récidive et en Sicile dans le cadre des rapports entre les habitants et les réfugiés.

o De la médiation au théâtre
Chloé LAMBERT est venue présenter sa pièce « la Médiation » jouée jusqu’au 8 Juillet prochain au Théâtre de Poche. Avec tous les ressorts de la tragédie classique, c’est-à-dire une unité de temps, de lieu et d’action, elle illustre avec brio l’effet cathartique de la médiation. « ils sont en guerre et pourtant ils doivent se mettre d’accord pour organiser la vie de leur enfant de trois ans … »

o L’après-midi a été consacrée à l’analyse du point dit de bascule, c’est-à-dire du moment où l’accord peut intervenir
Henri COHEN-SOLAL, professeur à l’IFOMENE, et psychanalyste, nous a rappelé qu’en hébreu, le mot «violence» est synonyme de «mutisme ». Quand il y a violence, la parole n’a pas pu émerger. Le point de bascule est celui du passage des émotions aux valeurs, la rencontre d’une autre partie de soi-même qui est noble car, dans le conflit, on ne s’écoute jamais.

o La fin de journée a été consacrée à la remise des diplômes aux médiateurs formés en 2015
Un moment fort pour le Centre de Médiation du Barreau de Rouen. En effet le diplôme décerné par l’IFOMENE, diplôme universitaire de niveau 2, est le seul diplôme de médiation reconnu par l’Etat.
Ils ont été remis par Dominique ATTIAS, Vice-Bâtonnière du Barreau de Paris, Fabrice VERT, conseiller près la Cour d’Appel de Paris, Monsieur le Recteur de l’Institut Catholique de Paris, Marie-Paule VOISIN-DAMBRY, Présidente de l’IXAD et Stéphen BENSIMON, Directeur de l’IFOMENE.