Qu’est ce que la médiation ?

La médiation est un processus libre et confidentiel destiné au règlement ou à la prévention des conflits. Les participants recherchent leur propre solution avec l’aide d’un tiers impartial, neutre et indépendant : le médiateur. Elle trouve sa place parmi les modes alternatifs de règlement des différends « MARD » que sont la médiation, la conciliation, l’arbitrage, la négociation, la transaction. L’objectif est de trouver une solution satisfaisante sans avoir recours  à une procédure judiciaire. Elle peut être conventionnelle, c’est-à-dire en dehors de tout procès, mais également judiciaire, c’est-à-dire ordonnée par le juge pendant la procédure.

Pourquoi recourir à la médiation ?

La médiation a pour objectif de pacifier le conflit en permettant à chaque participant d’exprimer ses ressentis, de s’expliquer, de participer à la restauration du dialogue et de préserver la relation future. Elle responsabilise les parties en leur permettant de trouver ensemble une solution « sur mesure » qui soit rapide, proche des intérêts de chacun, durable et exécutée sans difficulté parce qu’acceptée. Depuis un décret du 11 mars 2015 toute demande en justice doit indiquer sous peine de nullité les démarches  préalablement entreprises, par exemple la mise en œuvre d’un processus de médiation, pour parvenir à une résolution amiable du conflit.

À qui s’adresse la médiation ?

Elle s’adresse à toute personne souhaitant dépasser, par le dialogue et l’écoute, dans la confidentialité, un conflit, un différend, une difficulté relationnelle ou une rupture.

Elle trouve sa place aussi bien dans la sphère privée (voisinage, famille, patrimoine, consommation, construction…..) que dans la sphère professionnelle (travail, entreprise, commerce, affaires…) ou institutionnelle (scolaire, médicale, bancaire…)

Qui est le médiateur ?

Le médiateur est un tiers impartial, neutre et indépendant dont le rôle est de rétablir la communication entre les parties grâce à l’écoute et à la compréhension réciproque. Le médiateur n’impose pas de solution mais permet aux personnes d’élaborer elles-mêmes leur accord. Il est formé spécifiquement aux techniques de la médiation. C’est un professionnel de la relation humaine. Il observe la plus stricte confidentialité sur tout ce qui est dit devant lui.

Comment se déroule la médiation ?

A l’issue d’un entretien d’information, le médiateur organise des rencontres dans un lieu neutre. Votre avocat peut, si vous le souhaitez, vous  accompagner. Des entretiens individuels permettent à chacun de donner au médiateur des informations sur la nature des difficultés rencontrées, les problématiques posées et ses attentes. Des entretiens avec l’ensemble des participants permettent de sortir des positions pour dégager les intérêts sous-jacents et les motivations profondes du désaccord. Les parties imagineront ensemble une solution. Quand un accord sera trouvé, un avocat pourra rédiger un protocole susceptible d’être homologué par le juge.

Les Modes Alternatifs de Règlement des Conflits plébiscités par les européens

  • 89%

Des personnes interrogées se disent prêtes à trouver un accord à leur différend en dehors des tribunaux.
  • 46%

Des personnes interrogées indiquent qu’elles arriveraient à trouver une solution au différend avec l’aide d’un organe non judiciaire agissant à titre de médiateur.
  • 60%

Des habitants du Royaume‐Uni préfèrent l’aide d’un organe non judiciaire agissant à titre de médiateur au fait d’aller devant les tribunaux.
  • 55%

Des Français indiquent qu’elles arriveraient à trouver une solution au différend avec l’aide d’un organe non judiciaire agissant à titre de médiateur.