La médiation dans le domaine de la santé s’intéresse aux difficultés relationnelles liées à un problème de maladie, de vieillesse, de handicap, de traumatisme, d’accident… Elle permet de trouver une solution dans les litiges qui en découlent : accidents thérapeutiques, choix de traitement ou arrêt des traitements, responsabilité médicale, maladies nosocomiales, hébergement en établissement, etc…

 

  • Exemples :

La victime d’un grave accident garde des séquelles de traumatisme crânien: lenteur, difficultés d’adaptation, fatigabilité, émotivité, troubles de l’humeur…

Mental, cet handicap est difficilement mesurable pour l’entourage de la victime et donne lieu à des moqueries, des phénomènes d’exclusion ou d’incompréhension.

Comment concilier le secret médical, le bien-être de la personne en situation de handicap, son insertion et sa relation aux autres ?

⇒ Un médiateur, tiers indépendant et impartial, rétablit le dialogue dans la confidentialité, assure le respect des droits de chacun et restaure des relations harmonieuses.

 

Le directeur de l’établissement, accueillant une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, demande à la famille de ne plus venir le soir car le patient présente une confusion accrue et ne trouve pas le sommeil après le départ de ses proches ; cela complique le travail de l’équipe de nuit.

La famille souhaite maintenir sa présence quotidienne et envisage un transfert du malade.

Pourtant, pour la personne âgée ou dépendante, il est essentiel de maintenir la stabilité de l’environnement.

⇒ Un médiateur aide, par le dialogue, à trouver une réponse satisfaisante pour les proches, pour le malade et pour l’établissement d’accueil.

 

 

  • En savoir plus :

Vous êtes victime, malade, en situation de handicap, ou un proche de la personne, un établissement ou un professionnel de santé ; vous souhaitez une solution prenant en considération tous les intérêts en présence ? Contacter nos médiateurs.