Le droit collaboratif ? Les avocats du Barreau de Rouen s’y préparent.

 

Le « droit collaboratif » qui nous vient des Etats Unis où il est né dans les années 1990 est, comme la médiation, un mode amiable et participatif de résolution des différends sans recours au juge sauf pour homologation de l’accord trouvé après négociation entre les parties.

Monsieur le Bâtonnier du Barreau de Rouen, le CMBR et l’Association Française des Praticiens du Droit Collaboratif (AFPDC) représentée par Me Dominique MEAUGEAIS, ainsi que 70 confrères ont « planché » le 23 mars sur le cadre du processus collaboratif, sur son déroulement ainsi que sur le rôle de l’avocat formé aux techniques de cette démarche communicante dans le respect de l’autre.

On y a appris que les avocats formés au droit collaboratif utilisent les techniques de la médiation en plus de leurs compétences juridiques pour un meilleur service de leurs clients

On y a compris que Médiation et Droit Collaboratif sont complémentaires et aboutissent à des solutions pérennes imaginées pour un bénéfice mutuel.

La différence ? En médiation, la solution est imaginée par les seules parties au différend. En droit collaboratif des solutions sont imaginées par chaque partie et son avocat. C’est celle commune aux parties qui est retenue et sert de base à l’accord définitif.